Paysage Dpi # Clisson - 2015.
 

La Terre Tourne - 2012

 

 

« Des lieux »

Marie Drouet - Erwan Coutant - Sophie Gilmet - Isabelle Dehay

Une proposition de l'Atelier Virgule

 

Organisée par l'Atelier Virgule (collectif Scarabée), l'exposition pluridisciplinaire « Des lieux » confronte différentes façons de questionner la perception d'un territoire, de restituer une vision subjective d'un paysage, d'explorer les potentialités narratives ou expressives d'espaces naturels ou urbains.

 

A partir de photographies prises au cours d'un séjour en Sibérie et retravaillées sur photoshop, Marie Drouet entreprend, via ses dessins, de révéler la dimension graphique de paysages aperçus d'avion et d'en donner une nouvelle interprétation grâce à une organisation des formes. Pour ce faire, elle modifie les couleurs, reprend et souligne certains motifs jusqu'à atteindre une certaine épure, une forme d'abstraction. Grâce à l'utilisation du sel mêlé à l'encre acrylique, des reliefs et des creux se révèlent aussi dans la texture même de l'oeuvre.

 

Prenant pour ligne de mire l'horizon, les photographies d'Erwan Coutant s'attachent à brouiller la frontière entre jour et nuit, mer et ciel, nuit et jour, à instiller une forme de flou spatial et temporel, à proposer une perte de repères via des paysages brumeux aux contours incertains. Pris à Nantes, St-Nazaire, Paris ou les marais de Guérande, ces clichés sont agrémentés de quelques mots incrustés, sorte de haïkus elliptiques ou slogans subliminaux envisagés comme des micro-événements.   

 

Réalisées à partir de matériaux usuels (bois, P.V.C, métal, résine carton...), les oeuvres de Sophie Gilmet s'apparentent à des maquettes d'architectes singulières, à des sculptures mystérieuses où la précision le dispute à l'absurde. Au sein de ces différents espaces, par le biais d'une touche de couleur ou d'un élément d'architecture incongru, un événement se profile, une possible narration s'enclenche. Face à chacune de ces pièces, le spectateur est confronté à un espace mental où il lui est loisible de se projeter et de laisser son imaginaire se déployer à sa guise. 

 

Deux vidéos d'Isabelle Dehay viennent compléter ce programme : La Terre Tourne est réalisé à partir de 7 photogrammes super 8 représentant des paysages maritimes, photogrammes qui sont soumis à des procédés d'inversion (négatif/positif, haut/bas, bleu/jaune), jusqu'à révéler l'envers étrange de territoires familiers dans une sorte de tournis visuel.

La séquence multimédia Paysage Dpi consiste en l'émergence d'un territoire épuré exclusivement végétal et floral. 

 

Du samedi 16 au vendredi 22 mai, à Pol 'N, 11 rue des Olivettes, Nantes. Tous les jours, de 15 à 19 h et sur rendez-vous. Vernissage le vendredi 15 mai, à partir de 18 h 30.